Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


« BIG FIGHT - LE GRAND TOURNOI »
Règlement simplifié, à l'intention des compétiteurs


La manifestation dénommée « BIG FIGHT - LE GRAND TOURNOI » est une compétition de combat complet organisée par l'association BFC/KRAV-MAGA.


1. Conditions de participation


- Etre majeur au jour du tournoi
- Etre titulaire d'une assurance couvrant les risques sportifs pour autrui et pour soi-même, encourus dans le cadre de la participation à un tournoi de combat complet (joindre copie)
- Avoir retourné le dossier d'inscription (complet !)
- Avoir réglé les frais d'inscription
- Chaque participant s'engage à n'utiliser aucune substance illicite ou inscrite sur la liste officielle des produits dopants, ni à l'occasion du tournoi, ni au cours de sa préparation physique.


2. Présentation / Représentation / Ethique


- Tenue vestimentaire : les participants combattent soit dans la tenue de leur discipline, ou dans une tenue de sport adaptée. Dans tous les cas cette tenue se doit d'être correcte, propre et en bon état ! Les shorts ou combinaisons sont acceptées. Pour les disciplines ou l'on combat généralement torse nu, le port d'un T-shirt ou débardeur sera exigé. Il est possible de combattre pieds-nus ou avec des chaussures souples (voir ci-dessous)

- Equipement : Obligatoire : gants ouverts adaptés combat libre (voir fiche « matériels »), protège dents, coquille, protège-tibias souples,
1 ceinture rouge et 1 ceinture bleue (type judo).
Facultatif : genouillères souples, chaussures de sport souples à
semelles lisses et non-rigides (type boxe, taekwondo, lutte...).

- Attitude générale : l'attitude d'un combattant se doit d'être digne et respectueuse envers tous (adversaire, arbitre, organisateurs, public, etc...). Pour une bonne image du combat complet, les démonstrations intempestives de joie ou de mécontentement sont à bannir.


3. Organisation générale


- Catégories de poids : Féminines (- 55 kg, -de 65 kg, + de 65 kg)
Masculins ( - 72 kg, - 80 kg, - de 90 kg, + de 90 kg)

- Formule : en fonction du nombre des combattants de la catégorie, ceux-ci seront répartis soit en tableaux de poules et participerons à des phases éliminatoires. Les 8 meilleurs combattants de chaque catégorie participeront à la phase N°2 du tournoi, qui se déroulera sous forme de tableau éliminatoire. Il sera fait au mieux pour éloigner les combattants du même club ou de la même zone géographique.

- Surface d'évolution : Zone de combat d'au moins 6 m X 6 m, sur tatamis de couleurs différentes marquant ainsi les limites extérieures. Une bande de sécurité (toujours en tatamis) d'au moins 1 m de large ceint la zone de combat.

- Arbitrage : 3 arbitres encadrent chaque combat, 1 arbitre central et 2 assesseurs assis à 2 angles de la zone de combat diagonalement opposés. Les décisions sont prises à la majorité des 3 juges ; par exemple en cas de désaccord avec l'arbitre central, les 2 assesseurs peuvent faire modifier sa décision initiale.


4. Déroulement des combats


- Temps de combat : s'il n'y a pas de victoire avant la limite (K.O ou soumission), un combat se déroule en 2 reprises et éventuellement d'une reprise de prolongation. Chaque reprise dure 2 minutes (hors temps d'arrêt) et une pause de 30 secondes est prévue entre chacune d'elles.

- A l'appel de leur nom, les combattants se présentent du côté de la zone de combat leur ayant été attribué (rouge pour le 1er appelé, bleu pour le second). Au signal de l'arbitre central, ils entrent à l'intérieur de la zone et se saluent. Le combat commence au commandement « Allez ! » de l'arbitre central. Le combat cesse momentanément aux commandements « Stop ! » de l'arbitre. Pour plus de détails concernant l'arbitrage, se référer au règlement spécifique à l'arbitrage.

- Un K.O, un abandon ou la réussite d'une technique de soumission met fin au combat avant la limite. En cas inverse, les arbitres accordent le bénéfice de la reprise au combattant ayant dominé durant celle-ci. En cas d'égalité à l'issue des 2 reprises prévues, une reprise de prolongation à lieu 30 secondes après l'issue de la précédente.
Note : Par souci de la sécurité des combattants : lorsqu'une technique de soumission (notamment une clé) est suffisamment engagée pour que son efficacité soit incontestable, l'arbitre peut en donner directement l'avantage prévu par le règlement à son auteur, dans le cas où son adversaire ne pourrait ou ne veuille pas manifester son abandon.


5. Techniques autorisées


A. Percussions :


- Frappes autorisées sur tout le corps, à l'exception de la coquille, des faces avant et latérales des genoux en appuis, du cou, de la nuque et de la colonne vertébrale: coups de poing avec la surface gantée, coups avec l'avant bras, coups avec la jambe et le pied (sauf genoux)

- Note : Un coup porté en attaque, directement du bas vers le haut sur la coquille est prohibé, néanmoins, un frappe en contre, donnée dans un axe horizontal, sur la face avant de la coquille est tolérée (pas d'atteinte directe aux parties génitales)

- Frappes autorisée sur tout le corps, à l'exception de la tête, du dos, de la coquille, des faces avant et latérales des genoux en appuis, du cou, de la nuque, et de la colonne vertébrale: coups de genoux

- Sol : il est formellement interdit de frapper à la tête ou sur la zone dorsale, un combattant au sol

B. Projections et amenées au sol :


- Toutes les techniques sont autorisées, à partir du moment où leur exécution ne met pas directement en danger l'intégrité physique de l'un ou l'autre des combattants.


C. Techniques de soumission :


- Strangulations de tous types, à l'exception des garrottages à l'aide de la ceinture et saisies de la gorge à pleine(s) main(s)
- Clés maîtrisées et sans « à-coups » sur l'épaule, les coudes, les poignets, les hanches, les genoux, les chevilles et la nuque (en flexion menton vers la poitrine uniquement)

  

6. Techniques prohibées


A. Percussions interdites :


- De manière générale, sont prohibées toutes techniques mettant directement et anormalement en danger l'intégrité physique de l'un ou l'autre des combattants.
- Toutes frappes données aux parties génitales, sur faces avant et latérales des genoux en appuis, à la gorge, sur la colonne vertébrale et la nuque
- Frappes prohibées, quelque soit la zone de percussion : coups de tête, coups de coudes
- En plus des parties précédemment citées, les coups de genoux sont interdits à la tête et sur toute la zone dorsale
- Sol : il est formellement interdit de frapper à la têteet sur la zone dorsale, un combattant au sol


B. Projections et amenées au sol interdites:


- De manière générale, sont prohibées toutes techniques mettant directement et anormalement en danger l'intégrité physique de l'un ou l'autre des combattants.
- Toutes projections résultant de la continuité d'une clé
- Toutes projections et amenées au sol avec impact sur la tête ou sur la nuque
- Il est interdit pour un combattant debout, d'arracher pour le relâcher brutalement ou de pilonner un adversaire en position de sol.
- Il est interdit de tenter une projection avant en se jetant tête vers le bas (risque de lésions cervicales pour l'attaquant). De même un combattant dont l'adversaire l'attaquerait de cette manière ne doit pas le repousser vers le bas.


C. Techniques de soumission interdites :


- De manière générale, sont prohibées toutes techniques mettant directement et anormalement en danger l'intégrité physique de l'un ou l'autre des combattants.
- Strangulations par garrottage à l'aide de la ceinture et saisies de la gorge à pleine(s) main(s)
- Clés non maîtrisées ou portées avec de violents « à-coups » sur quelque articulation que ce soit
- Clés de cou en hyper-extension vers l'arrière ou le côté
- Rotation de la colonne cervicale sur le côté
- Ecrasements à l'aide du coude ou du genoux sur la tête ou la nuque
- Pressions sur les globes oculaires, la racine du nez ou les parties génitales.
- Clés aux doigts (NB : si la saisie est effectuée simultanément sur au moins 3 doigts, elle est considérée comme un contrôle et non-plus comme une clé ; cette saisie est donc tolérée)


7. Les arrêts momentanés de la phase du combat :


- Un arrêt momentané de la phase du combat est une pause ordonnée par le corps arbitral en cas de danger immédiat, de gêne au bon déroulement du combat, pour donner une sanction, ou pour tout autre cas jugé nécessaire.
- Au commandement « HALTE ! » de l'arbitre central, les combattants stoppent immédiatement le combat et regagnent le côté leur ayant été initialement attribué.
- Au commandement « STOP !, Ne Bougez Plus ! », les combattants se figent dans la position exacte dans laquelle ils se trouvent au moment de l'intervention de l'arbitre. Ce cas à généralement lieu durant une phase de combat au sol, lorsqu'une faute est commise par le combattant en position inférieure, afin de ne pas léser le combattant ayant l'avantage par un arrêt avec reprise du combat debout.

- Situations donnant lieu à un arrêt momentané :
 Faute d'un combattant donnant lieu à sanction ou avertissement
 Sortie de la zone de combat
 Situation interne provocant une gêne du bon déroulement du combat (ex : problème vestimentaire, perte de protection...)
 Situation externe provocant une gêne du bon déroulement du combat (désordre dans la salle, problème de chronométrage, etc...)
 Situation nécessitant un soin médical bénin (saignement, trouble passagé autre que le K.O, etc...)


8. Pénalités


On distingue 2 groupes de fautes : les fautes techniques et les fautes d'attitude, comprenant chacun 2 degrés de gravité (fautes simples et fautes graves).
Pour chaque catégorie, la première faute simple fait l'objet d'un avertissement gratuit. La 3ème faute simple comptabilisée provoque la disqualification et simplement la défaite du combattant pour le combat en cours. Celui-ci pourra donc continuer normalement la compétition.
La première faute technique grave est comptabilisée. La 3ème faute technique grave entraîne la disqualification et simplement la défaite du combattant pour le combat en cours. Celui-ci pourra donc continuer normalement la compétition.

Par contre une faute grave concernant l'attitude (manque de respect, violence manifeste injustifiée, etc...) entraîne la disqualification immédiate et définitive du combattant incriminé pour la totalité de la manifestation.


A. Fautes Techniques :

- Fautes Techniques Simples :

 Frappe involontaire et sans conséquence du poing ou du pied sur une zone prohibée, dont la réalisation n'aurait de toute façon pas causé d'atteinte à l'intégrité physique de l'adversaire (ex : frappe légère sur la coquille, au visage en position de sol, etc...)
 Ecrasement involontaire et sans conséquence du coude sur la tête ou la nuque
 Pression involontaire et sans conséquence sur les globes oculaires ou la racine du nez


- Fautes Techniques Graves :

 Faute décrite dans le paragraphe précédent, involontaire mais appuyée risquant de causer ou ayant causé un traumatisme
 Clé non maîtrisée ou portée avec « à-coup », portée sans volonté manifeste de blesser
 Projection non maîtrisée, portée sans volonté manifeste de blesser


B. Fautes d'Attitude :


- Fautes d'Attitude Simples :

 Non-combativité
 Fuite volontaire hors de la zone de combat
 Poursuite du combat après le premier commandement d'arrêt de l'arbitre
 Attitude négative légère résultant d'un manque de contrôle de soi, pouvant être susceptible de nuire à l'image du combat complet, mais ne méritant pas de sanction grave (ex : provocations de l'adversaire par une attitude suffisante, expression de mécontentement ou non-acceptation d'une sanction de la part du corps arbitral, etc...)


- Fautes d'Attitude Graves : entraînant une disqualification immédiate et définitive

 Exécution d'une technique avec la volonté manifeste de blesser l'adversaire
 Non respect d'un commandement arbitral après la 3ème injonction
 Manque de respect manifeste envers une tierce personne, quelle qu'elle soit (injure, arrogance fortement irrespectueuse,etc...)
 Manque de maîtrise de soit nécessitant l'éviction de la personne concernée.
 Attitude irrespectueuse ou contraire à l'éthique, de la part du coach du combattant

 


 

Téléchargez le Règlement complet

 

Partager cette page

Repost 0
Published by